31 mai 2009

Quand les vieilles dames s'en vont...

Moi : Une vie bien remplie se mesure-t-elle aux choses que l’ on a rassemblées autour de soi ?
La p’tite voix : Oh toi, t’es rentrée lessivée de notre week-end. J’dis notre week-end parce qu’elle m’a emmenée avec elle. On a donné dans le vide-grenier privé, sans les poucettes dans les allées, sans les stands qui débordent de fringues de gosses. Rien que du vieux, du vrai, du lourd !
M : Est-ce que ça a un sens de conserver des souvenirs qui ne sont pas sortis de leur cartons depuis des décennies ?
LPV : voilà, elle est crevée alors c’est le sentiment qui prend le dessus. Dans cinq minutes, elle va transposer…. Ben oui, elle est comme ça Moi, tout dans l’affectif. On est allé vider la maison qu’une vieille dame, qui ne peut plus vivre seule dans sa campagne normande, vient de quitter pour un petit appartement.
M : Est-ce qu'un souvenir, il ne suffit pas de le porter dans son cœur ?
LPV : Ca te va bien de te poser la question. T’adoptes même les souvenirs des autres ! Une vraie Bardot du bibelot abandonné
M : A-t-elle accumulé tout ça pour remplir sa grande maison vide ? Est-ce qu’un jour des inconnus entreront chez moi et trieront ce qui doit être conservé et ce qui n’en vaut pas la peine… sans me demander mon avis ?
LPV : Voilà, elle transpose… Eh, Moi, pas d’ça ce soir. Raconte plutôt les deux greniers immenses et la grange qui regorgeaient de bric à brac dans tous les sens. Explique un peu les joyeuses découvertes dans le fond des cartons. Et le break, plein à craquer de toutes ces choses que tu ramenées… heureusement je sais me faire petite. Un peu plus et on collait la bâche bleu sur le toit de la voiture !!
M : Et j’raconte aussi la cueillette des prunes sur le chemin du retour ?
LPV : des prunes, mais c’est pas la saison !
M : Alors, il faudra l’expliquer au gendarme qui m’en a collé pour 90 euros !!

26_peche_compo

Posté par couleurgraffiti à 22:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Quand les vieilles dames s'en vont...

    Je t'imagine bien en "Bardot du bibelot abandonné" !!! MDR ! Bises.

    Posté par Danièle, 01 juin 2009 à 01:00 | | Répondre
  • Qu'est-ce que tu as fabriqué, trop pressée de rentrer ? Dommage d'ajouter ce méchant cadeau à ta récolte de souvenirs.
    J'ai enfin trouvé 5 minutes pour répondre au tag. Je me dépèche de retourner dans le jardin, presque fini de nettoyer. Hier brocante à Crissay et Azay, "rapport" sur le blog dans quelques jours (week-end prolongé = homme et enfants à la maison = pas facile de squatter l'ordi !!)
    Bonne journée.

    Posté par Florence, 01 juin 2009 à 10:08 | | Répondre
  • C'est drôle et triste en même temps, t'as raison

    Posté par electromenagere, 01 juin 2009 à 13:34 | | Répondre
  • ils ne comprennent rien aux coffres surchargés.
    tu as bien fait de passer te reposer chez moi.
    biz

    Posté par ovar, 01 juin 2009 à 22:40 | | Répondre
  • à lire en écoutant bien sur la belle dame brune chanter la salle des ventes...je vois que tu te fais des copains dans la maréchaussée !

    Posté par mab, 02 juin 2009 à 19:52 | | Répondre
  • Au fait je ne t'ai pas dit mais tu as tout fait le droit de participer à mon concours (c'est même conseillé je dirais )

    Posté par electromenagere, 02 juin 2009 à 23:07 | | Répondre
  • Coucou, pour répondre à ta question sur le chant. Je chante dans une chorale (la chorale universitaire de Besançon) depuis plus de 8 ans. Je suis soprano. C'est vraiment sympa. Tout le monde peut chanter, peu de personnes chantent faux. C'est aussi une technique et un entraînement. Bonne semaine à toi aussi

    Posté par Sissy, 03 juin 2009 à 20:50 | | Répondre
Nouveau commentaire